PILOTES Domaines de vie

Outil de suivi des actions inclusives Marie Moreau

Biblio Détail

RÉFÉRENCES

Qu'est-ce qu'habiter ? Les enjeux de l'habiter pour la réinsertion

Nadège Leroux

Cairn.info Dans VST - Vie sociale et traitements 2008/1 (n° 97), pages 14 à 25

INTERNET

RÉSUMÉ

L’homme a toujours eu besoin de s’abriter, de se protéger, et de s’approprier des espaces.
Au ier siècle avant J.-C., Vitruve développe dans son traité d’architecture l’idée de la cabane primitive aux origines de l’architecture : bien que dépendant de l’« activité de l’homme », la cabane est une réalisation naturelle et innée qui compte parmi les besoins primaires.
C’est donc la relation entre l’homme et sa demeure qui permet l’habiter.
La demeure est un lieu délimité qui différencie l’espace privé de l’espace public : l’espace privé est compatible avec la transgression de la « convenance », il est l’espace de la vie quotidienne avec son immédiate lisibilité.
C’est par la préservation de l’intimité que l’habitat tient un rôle important de régulation, de préservation de soi et de représentation sociale.
Quel est donc le rapport de l’être humain à l’espace qu’il habite, et qu’en est-il lorsque le seul espace habitable est l’espace public ?
Je parlerai successivement ici d’habitation, de demeure ou encore de maison pour définir les espaces du « chez-soi », les territoires de l’intimité.